Jean-Claude COLLARD

Président Fondateur d'Espérance 92

 

BIENVENUE...

 

Ce site a l'ambition de fournir aux internautes des informations choisies sur :

 

  • Les pratiques et techniques des Guérisseurs et Rebouteux traditionnels à travers nos formations,
  • Les secrets des tradipraticiens des différents continents,
  • Des ouvrages, vidéos et reportages de référence...
  • Des témoignages authentiques sur des phénomènes ressentis ou observés...

Contactez-nous

Une question ?
Besoin d'un conseil ?
N'hésitez pas à nous contacter...

Cliquez ici

 

Actions humanitaires

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDF

"Les arbres aux racines profondes sont ceux qui montent haut".
Frédéric Mistral


INTRODUCTION

Tout naturellement, l'association Espérance dans sa vocation de préserver les médecines traditionnelles et populaires, d'enrichir les connaissances et le savoir-faire de ses adhérents guérisseurs, et de soulager les personnes en souffrance par manque de soins de santé, s'est ouverte à l'action humanitaire.

JCC-ouedraogo

 

Cette démarche est née, il y a quelques années, d'un coup de coeur entre 2 hommes, Jean-Claude COLLARD, le Président de l'association, et un jeune africain du Burkina Faso, entièrement dévoué à la promotion des médecines traditionnelles, Kamanga Théophile OUEDRAOGO, malheureusement décédé depuis.

 

MARS 2002


NOVEMBRE 2002


MARS 2003

 

OCTOBRE 2003

 

FEVRIER 2004


AVRIL 2004

 

ANNEE 2009

 

ANNEE 2010

 

_____________________________________________________________________________________________

 

MARS 2002

Elle s'est concrétisée fin mars 2002, par la participation de 40 adhérents d'Espérance92 , dont 15 professionnels et élèves guérisseurs, au Salon International des Remèdes Naturels Africains (SIRENA) qui tenait sa 3ème édition à Ouagadougou, capitale du Burkina Faso, le si bien nommé « Pays des hommes intègres ».

Par une température caniculaire, qui n'avait d'égale que la chaleur et l'enthousiasme de la population burkinabée, nos 15 thérapeutes ont prodigué des soins de magnétisme et des conseils d'équilibre alimentaire aux plus de 2500 personnes qui ont fait la queue avec une patience inimaginable tout au long de la semaine devant le stand d'Espérance. Ce séjour a également donné l'occasion aux élèves de multiplier des échanges dans l'amitié et la simplicité, avec les nombreux tradipraticiens (l'appellation locale des guérisseurs), venus des "4 coins" de l'Afrique présenter leurs produits et leur plantes à l'occasion de cette grande manifestation.

 

L'enthousiasme suscité par notre présence à Ouagadougou (Espérance était la seule association du « Nord » ayant fait le déplacement), et les relations étroites et cordiales développées avec nos confrères africains nous ont amenés à prolonger cette action initiale.

(Haut)

JCC-Saidou

 

NOVEMBRE 2002

Une nouvelle mission a ramené Jean-Claude COLLARD, accompagné du Délégué aux Relations Extérieures de l'association Rémi J. VASSEUR, à Ouagadougou pour animer bénévolement un atelier d'échanges et de formation entre tradithérapeutes ouest africains et européens. Plus de 40 guérisseurs sélectionnés dans tout le Burkina et les pays voisins se sont serrés dans la salle de conférence du Département de la Pharmacie et du médicament et des laboratoires du Ministère de la Santé, pour s'initier avec passion au magnétisme, au réglage alimentaire et à la radiesthésie.

 

Cette première promotion a eu l'honneur de recevoir la visite et le soutien d'une marraine prestigieuse en la personne de l'épouse du Président de la République du Faso, Madame Chantal CAMPAORE, ainsi que les encouragements chaleureux de l'Empereur des Mossis (l'ethnie dominante du pays).

(Haut)

JCC-Campoerel

 

MARS 2003

Jean-Claude COLLARD et Rémi J. VASSEUR sont retournés au "Pays des Hommes intègres", pour offrir aux 40 élèves de la promotion Chantal COMPAORE, une session de révision qui s'imposait pour la mise en œuvre efficace dans leurs quartiers ou dans leurs villages des connaissances acquises précédemment. Ce séjour a été également l'occasion de renforcer nos liens avec les autorités locales dans le domaine de la Santé et de voir l'association ESPERANCE honorée de manière exceptionnelle.

 

En effet, Jean-Claude COLLARD a été élevé, par le Ministre de la Santé en personne, Monsieur Alain YODA, au grade d'officier de l'ordre du Mérite Burkinabé, agrafe « santé ». Il s'agit là d'un moment historique puisque c'est sans doute la première fois qu'un guérisseur est décoré par un ministre de la santé, et comme l'a souligné Jean-Claude dans son discours lors de la cérémonie, "ce n'est pas de sitôt qu'on assistera à tel événement dans notre vieille Europe".

(Haut)

 

OCTOBRE 2003

Nous avons réuni à nouveau plus de 40 tradithérapeutes originaires du Burkina, et du Mali dans la ville de Bobo Dioulasso, la capitale économique du pays située non loin de la frontière avec la Côte d'Ivoire, région moins aride où l'on cueille des mangues à gogo. Avec l'aide d'un interprète d'une force vitale remarquable, cette 2ème promotion « Célestin Kossoubé » (du nom de son parrain, le Maire de Bobo Dioulasso) a capté rapidement les messages de Jean-Claude et nous a étonnés par son bon niveau professionnel. Nous savions que nous pourrions compter sur eux lors du prochain SIRENA.

(Haut)

 

FEVRIER 2004

SIRENA_2002

Toujours en coordination avec notre fidèle correspondant et grand organisateur kamanga Théophile OUEDRAOGO, un groupe de 30 membres d'ESPERANCE 92 incluant une douzaine de thérapeutes s'est rendu au 4ème SIRENA du 21 au 28 février à Ouagadougou. Des élèves ayant accompli leur 1ère année, ainsi que quelques guérisseurs professionnels, amis de l'association, y ont prodigué pendant une semaine des soins gratuits à la population locale, aux côté d'une quarantaine de leurs confrères ouest-africains formés au magnétisme par Jean-Claude depuis le précédent SIRENA. Ces périodes de travail intensif ont été entrecoupés par des sorties et excursions mémorables au cœur de la ville et dans les villages en brousse. Si cette édition n'a pas surpassé celle de 2002 en nombre de participants et de visiteurs, elle s'est distinguée par la qualité des produits naturels présentés par les exposants africains, et par l'excellente image donnée par les guérisseurs qui ont œuvré sur le stand ESPERANCE, nous donnant des signes encourageants quant à la valeur des actions et des efforts déployés depuis 2 ans par notre association et son Président au "Pays des Hommes Intègres".

 

(Haut)

 

COURANT AVRIL 2004

COMME TOMBEE DU CIEL

 

Courant avril 2004, j'eus la triste nouvelle d'apprendre le décès de l'un de mes meilleurs amis, au Burkina Faso (ancienne Haute Volta). Agé d'une quarantaine d'années, Kamanga Théophile Ouedraogo était l'organisateur de mes missions en Afrique de l'Ouest. Responsable de plusieurs associations regroupant des tradipraticiens guérisseurs, il m'a permis de faire des rencontres exceptionnelles.

 

JCC-BenedictDe retour à Ouagadougou, le 1 novembre dernier, j'ai voulu me rendre sur sa tombe pour lui témoigner ma gratitude et ma reconnaissance.

J'appris d'amis intimes qui m'accompagnaient au cimetière, qu'il était le papa d'une charmante petite fille de 3 ans. Surpris et ému de cette nouvelle, j'ai pris la décision de m'occuper de cet enfant sans la couper de ses racines.

J'ai donc proposé à sa maman de devenir son parrain. Chose dite, chose faite « un parrain n'est-il pas comme un deuxième Papa ».

Je suis heureux de vous annoncer aujourd'hui qu'un petit cœur répondant au joli prénom de Bénédith bat sur le sol africain et que ce petit bouchon fait désormais partie intégrante de ma famille. « On l'aime déjà » m'ont dit mes filles sans l'avoir vue.

 

Un cadeau de la providence, tombé du ciel, un message de Kamanga pour me demander de continuer l'action qu'il avait entreprise pour lutter contre la souffrance humaine notamment celle des enfants en Afrique

La cérémonie du baptême se déroulera à Ouagadougou le 28 août 2005. Aux dernières nouvelles, mon épouse Marie-Claude a été choisie comme marraine.

La boucle est bouclée !

 

 

(Haut)

 

JCC-Issou

ANNEE 2009

Durant les différents déplacements au Burkina Faso, Jean-Claude COLLARD a eu la chance de rencontrer un tradithérapeute local qui suivait sa formation et qui, plus est, lui a servi d'interprète pour la durée  du séjour, favorisant ainsi son intégration auprès de la population locale.

 

Issoumaila OUEDRAOGO parle 7 dialectes africains différents et son dévouement à l'égard de ses confrères tout au long des formations a fait de lui leur porte-parole.

Aussi selon l'adage de Confucius : « Quand un homme a faim, mieux vaut lui apprendre à pêcher que de lui donner un poisson», il nous a paru naturel de continuer ces échanges, en l'invitant à Châtillon-Coligny à suivre le cursus complet de formation 2009.

Il devient ainsi notre représentant pour l'association ESPERANCE 92 et  formateur local  de  la méthode universelle de magnétisme sur l'Afrique de l'Ouest.

Le rôle d'Issoumaila sera de réunir des tradipraticiens pour les former aux différentes

techniques de guérison qu'il a pu acquérir en complément du savoir-faire local.

 

(Haut)

 

ANNEE 2010, Début des formations Espérance92 en Afrique.

 

CURSUSBurkina2010

Après ses passages en France en 2009 et surtout depuis son retour au Burkina faso, Mr OUEDRAOGO Issoumailia s'est appliqué non sans difficulté à l'organisation de stages en ses régions d'Afrique.
Et aujourd'hui nous sommes heureux et fiers de pouvoir annoncer que la première formation à la méthode ESPERANCE 92 faite par un Burkinabé , s'est entamée le 6 Avril dernier avec un vif succès, en Terre de Bobo. C'est en effet plus d'une vingtaine de guérisseurs et de sages venus de tout le pays qui se sont joints à notre représentant local pour parfaire leur savoir et apprendre le magnétisme par la méthode Espérance92, qui rappelons le, fut récompensée par le Prix Durville en 1994.
Remercions Issoumalia pour son dévouement et sa pugnacité à
partager l'enseignement qu'il a acquis au sein d'Espérance, en des terres où les infrastructures et les moyens logistiques ne permettent pas toujours d'oeuvrer à bien.